Archives de Catégorie: Représentation Femmes/Animaux

Les chiens et les femmes dans l’Art pictural

Je devrais être moins présente, ces prochaines semaines, sur le Net ; toutefois, je continue à travailler – petit à petit – à mon nouveau projet sur les chiens.

L’autre jour, je consultais un ouvrage sur le chien dans la peinture et je vous fais partager trois des tableaux les plus intéressants. D’ailleurs, savez-vous pourquoi ils sont intéressants ?

Hans Memling, La Vanité, vers 1485

Jean-Honoré Fragonard, Portrait d’une Femme avec un Chien, 1769

Georges Clairin, Portrait de Sarah Bernhard, 1876

Blonde et Blanche is beautiful, même pour une Noire

Évidemment, pour qu’une femme vende (au mieux) son produit/corps, elle doit se mettre dans la peau blanche d’une animale blonde… Pochette du nouvel album de Beyoncé. En 2008, similaire controverse avec L’Oréal.

Femmes/Animaux, même regard… maquillé

C’est bien connu – des publicitaires et des animalistes – les femmes sont l’égales des animaux : femmes animalisées/animaux féminisés.

Mascara Maybelline « Colossal Cat Eyes »

Pendant la période des fêtes, les animalistes s’en prennent – encore – aux femmes

On n’avait pas déjà assez de la publicité et de la culture populaire en général pour exhiber, instrumentaliser et animaliser le corps des femmes – mais les animalistes doivent aussi faire buzzer leur « cause »… avec les mêmes ficelles que les autres.

Des scénettes malsaines, et que semblent affrioler les militants – surtout militantes – à qui les organisateurs ont rabâchés : « Ce que tu fais, c’est RIEN en comparaison à la souffrance des animaux !!!! ». Ne cherchez pas, ce ne sont jamais ces mêmes organisateurs qui se mettent en scène agenouillés dans une cage ou allongés sur une assiette…

Scénette à Barcelone par Animal Naturalis, association déjà citée dans un précédent billet.

De la chair d’animale femme comme substitut aux animaux

Une femme punit par péché de gourmandise – associations Droits des Animaux (France) et SPA.

Pourquoi reste-t-elle complaisamment maltraitée – agenouillée passivement, le regard dans le vide ? Pourquoi n’a-t-elle pas la dignité de se (re)lever, d’attraper avec la main le tuyau de l’entonnoir et, pourquoi pas, filer un coup de poing à son « tortionnaire », comme n’importe quel animal homme le ferait ? Parce que c’est une « animaliste » – et chez les animalistes, le statut de la femme est d’être l’égale des oies à gaver… Je vous invite à lire les commentaires de mes intervenants au sujet de ce genre de scénettes, dans mon ouvrage Des souris et des salopes.
On demande aux femmes de « réagir » et de se « mettre à la place » de l’animal, l’homme ne se sent jamais concerné – comme la plupart des passants que ces animalistes rendent « spectateurs/voyeurs ».

Rihanna, la poupée gonflable

Après l’épisode Rihanna, la femme battue qui se complait dans la violence masculine, aujourd’hui Rihanna, femme tellement auto-chosifiée que ses yeux arrivent à être encore plus inertes que ceux d’une poupée gonflable – même si la mimique buccale reste identique.

Et je viens de découvrir qu’il existe une poupée gonflable à l’effigie d’une vache ! Si j’avais su… pendant l’écriture de mon précédent ouvrage Des souris et des salopes, je l’aurais mise après les savoureux commentaires du « père » de la libération animale sur la zoophilie !

DESCRIPTION :

Poupée gonflable en forme de vache

Cette poupée gonflable est sonore, elle fait MMMEEEUUUU…
Idéale pour les soirées d’enterrement de vie de garçon, des anniversaires ou des cadeaux rigolos !

Taille : 59 cm sur 48 cm

Une femme et deux singes sont dans un supermarché…

Représentation biblique de l’animal tentateur de la femme – un classique dans la pub