Archives de Catégorie: Représentation Femmes Pub

Femmes/Animaux, même regard… maquillé

C’est bien connu – des publicitaires et des animalistes – les femmes sont l’égales des animaux : femmes animalisées/animaux féminisés.

Mascara Maybelline « Colossal Cat Eyes »

Myriam, la « femme-sujet » Canada Dry dans la publicité

Le cas Myriam par l’affichiste Avenir est devenu un cas d’école dans celles de Marketing. La pub « Myriam » – le vrai nom du model – représentait-elle une femme-sujet ? Une chose est certaine : une femme nue n’est pas automatiquement sexiste en soi, tout se joue dans la « mise en scène ». La nudité de Myriam, comme le dit une intervenante dans l’extrait du reportage – n’est pas malsaine car à l’opposée d’une représentation pornographique :

* Le corps n’est pas morcelé, il est quasi entier (pas de jambes) et avec une tête. La femme est debout, et non pas complaisamment à l’horizontale, à quatre pattes ou agenouillée (posture diminuée ou animalisée).

* Cette femme semble agir et être déterminée : debout, poings sur les hanches et elle s’exprime à travers le slogan « demain, j’enlève le bas » – le « je » de « j’enlève » est bien le « je » de la jeune femme.

* Le lieu, celui d’une plage avec la mer en arrière plan, justifie la tenue « bikini » du model et, pourquoi pas, son topless puis sa nudité.

Myriam avait la couleur de la « femme-sujet »…. mais elle n’était pas une « femme-sujet » :

* Même si Myriam semble agir, être déterminée et s’exprimer, elle n’est qu’un corps et son expression se limite à celui de son corps.

* Le corps de Myriam a rapporté l’équivalent de 2 millions de francs de pub rédactionnelle gratuite à l’affichiste Avenir et 10 000 francs (1 500 euros) au model.

* La majorité des gens ne savait pas qui était « Avenir » ni ne comprenait l’objectif de cette affiche – à part les rendre voyeurs….

* La plastique parfaite du model : seins symétriques, chose rare chez une femme, corps formaté jeune et mince – contribue à mettre les (autres) femmes dans une insécurité vis-à-vis de leur propre corps.

La vache à lait aux boucles d’oreilles

Après la vache qui rit…

« Tu me fais du bien »

De quoi et surtout… de qui parle-t-on ? Je fiche mon billet que ce visuel – un de plus – a été conçu par un homme et si, à la place des champignons de Paris, on avait placé sous la bouche de ce visage féminin en Gros Plan (le gros plan n’est pas anodin, il renvoie à un code pornographique), un champignon phallus impudicus… en même temps, cette variété ne fait pas partie des comestibles.

Top Santé, Mai 2011

« Ne souffrez plus, la souffrance vieillit et enlaidit »

Ne souffrez plus parce que la souffrance rend… vieille et laide.

Ah bon ? Je croyais que la souffrance faisait surtout… mal.

Ben non, c’est pour les règles. Un truc futile de femmes. C’est bien connu, les femmes  se soucient seulement de leur apparence physique… Et pis, une femme, quand elle a ses règles, ça se prélasse sur un sofa. Feignasse, va !

Les moments « oops »

Quand le mot « règles », jamais prononcé, est remplacé par « oops ». Comme si avoir ses règles était une erreur… Au moins, on nous a épargnés la démo   « sang » bleu sur une serviette, c’est déjà ça.

« Vous n’êtes pas chic si vous n’êtes pas teinte »

« Vous n’êtes pas chic si vous n’êtes pas teinte »… Et quand ces mots viennent de la bouche d’une célébrité de l’époque, l’efficacité est garantie. L’Oréal avait déjà tout compris du Marketing pour vendre ses colorations.

 

 

« Les gestes défendues »

Tu seras culpabilisée, toi la femme, avec des poils sous les aisselles. Amen

Les gestes défendus - eau Taky

« Remarquable sous toutes les coutures » – pub Lancia

« Remarquable sous toutes les coutures », de quoi parle-t-on ? De la femme ou de la voiture. Les deux, mon général. La femme qui – une nouvelle fois – fait « corps » avec la voiture. Encore une publicité pour les voitures qui cible la gente masculine ? Même pas, puisque son argumentaire s’adresse exclusivement aux femmes : « C’est la petite voiture citadine parfaite pour celles qui ne se contentent pas du goût des autres. »

La seule femme au monde qui aime se faire arroser par une voiture – pub Peugeot 308

La femme qui fait « corps » avec une voiture : vêtements de la même couleur que la voiture qu’elle enlace lascivement. Eh non, ce n’était pas non plus un hasard. Encore une pub qui chosifie et sexualise les femmes –mais, c’est une pub pour les voitures. Alors rien ne change. Certains rétorqueront que de toute façon, cette pub est surtout faite pour attirer les potentiels clients masculins, plus enclins à aimer de ce genre de voitures… La suite, demain.