La raison chez les fous et la folie chez les gens raisonnables

 

« Les aliénés vous déconcertent souvent par leurs réflexions inattendues ; ils font preuve d’humour et d’esprit et, enfants terribles, dédaignant le mensonge qui seul permet les bonnes relations sociales, vous disent facilement vos vérités en face. C’est vraiment là, d’ailleurs, une forme grave de folie ! Dire la vérité, quelle démence ! »

La raison chez les fous et la folie chez les gens raisonnables, dr Paul Voivenel, 1924

 

 

Publicités

À propos de Michelle Julien

Essayiste, documentariste

Publié le juin 7, 2014, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Vite, que l’on m’enferme ! Je ne supporte pas le mensonge, je fuis les gens qui mentent.

    Mais, je dois être une excellente comédienne, aucun patron ne s’étant rendu compte de la supercherie. Même lorsque je prenais mon sac, en disant « vous qui savez tout, même la vitesse à laquelle je saisis le courrier, je vous laisse terminer mon travail. A demain ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :