Mes remarques à propos de l’article « « Libération animale » et veganisme : au service de quelles transformations sociales ? »

L’article entier ICI

« prosélytes du #veganisme »

Ce sont surtout les PETAistes qui sont des supporters de la viande in vitro chez les vegans – et tous les vegans ne sont pas PETAistes. En France, les PETAistes se regroupent sous la bannière L214, le PETA français tant sur le plan idéologique que fonctionnel, mais l’association végétarienne de France semble aussi très pro-viande in vitro (dans la manière qu’ils communiquent sur leur réseau social).
Il ne faut donc pas faire une généralité (c’est un peu ce que je pourrais reprocher à Porcher quand elle parle des animalistes) : non, tous les vegans ne sont pas pro-viande in vitro. Comme tous les vegans ne sont pas fanatisés PETA.

Souvent, et PETA les recrutent très jeunes – plutôt les embrigadent très jeunes, PETA est vu par nombre de militants et d’anciens militants comme « une erreur de jeunesse » 😉

« Comment penser un seul instant que les animaux puissent être libres, respectés, acquérir des droits… dans un monde où les êtres humains sont traités comme des objets ? »

Pour ces gens : les végétaristes, veganistes, « antispécistes », protecteurs des animaux… bref, tous les animalistes, qui font la promotion d’un monde sans viande, n’ont pas une vision « révolutionnaire » ou « réformiste » du monde (comme ils le prétendent) ; j’ai surnommé leur système de pensée : « le syndrome du jardin d’Eden ».

Selon eux, et leurs idéologues, tel Singer, etc – à partir du moment où les humains cesseront de manger de la viande, les guerres, les conflits disparaitront ; ainsi, les humains vivront en paix avec des animaux « libres », etc – c’est une vision qui rejoint ce qui est écrit dans la bible protestante…

Pour en savoir plus et si le sujet vous intéresse, lecture f du « Cauchemar de Dickens »

Publicités

À propos de Michelle Julien

Essayiste, documentariste

Publié le mai 4, 2014, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Bonjour Michelle,

    Voilà un article qui devrait vous intéresser « Comment traite-t-on les animaux au pays de la vache sacrée ? »
    http://animaux.blog.lemonde.fr/2014/05/05/comment-traite-t-on-les-animaux-au-pays-de-la-vache-sacree/

    Peu de commentaires, sauf un qui a retenu mon attention « Les humains en Inde sont traites comme des annimaux: condition/viol des femmes et hommes exploites dans des industries »

    Une femme qui défend la cause animale y répond. Sa page : http://www.michele-scharapan.com/

    • c’est vrai, les commentaires sont intéressants
      chiffres à vérifier, j’ai aussi retenu :
      « On a oublié de spécifier qu’en Inde il y a 177 millions de musulmans (14,65%) sur une population totale de 1,21 milliard (2011) et on sait en principe que les musulmans mangent de la viande (sauf du porc).
      Pour tout le pays, la consommation de viande est en moyenne de 2 kg/an et habitant = 5,48 g/jour et habitant!
      Par conséquent, si ce dernier chiffre est exact, l’Inde est et reste le pays au monde ayant le plus de végétariens.
      Rédigé par : Elfie | le 06 mai 2014 à 14:45 | RépondreSignaler un abus |

      plus de végétariens ? ou plus de personnes n’ayant pas les moyens de s’acheter de la viande…
      et sa réponse :

      @ Elfie,
      très bien de resituer ces observations dans le contexte des quantités impressionnates.
      par exemple l’Inde a le plus grand troupeaux de bovins au monde, elle est aussi le premier producteur de lait du monde et a la plus grande population paysanne. »

      • « plus de végétariens ? ou plus de personnes n’ayant pas les moyens de s’acheter de la viande… »

        L’Inde a peut-être le plus grand troupeau de bovins au monde, mais je doute qu’une bonne partie de la population qui vit dans une grande misère, ne puisse manger de la viande, voire même boire du lait.

  2. En effet, en Inde, c’est surtout la classe moyenne urbaine qui mange (comme nous, à partir du 19eme siècle) bcp de viande – le phénomène existe également en Afrique : classe moyenne urbaine sédentaire + plats préparés à base de viande quasi quotidiennement…

  3. Une interview de Florence Burgat sur la condition des animaux en Inde. Elle dit qu’il y a longtemps que l’on mange de la viande en Inde, que le végétarisme est un légende ancienne :
    http://www.frequenceprotestante.com/index.php?id=47&user_radio_pi1%5Bprogram%5D=41287

    Je l’ai trouvé sur le site qui présente son livre
    http://www.editions-msh.fr/livre/?GCOI=27351100939600

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :