S.O.S parents à la dérive…

Lu dans Le Parisien de ce matin (30/04/2014):

Le fils frappe son père qui a mangé ses raviolis… Extraits :

(le père) : « Régulièrement, il ne rentre pas ou il ne mange pas ce que je lui ai cuisiné, et du coup on jette. J’aime pas ça, alors je les ai mangés les raviolis. Faut dire qu’il ne se lève jamais avant 12 heures-13 heures. Quand il a vu que j’avais mangé les raviolis, il s’est mis très en colère et m’a frappé. Pourtant, j’étais en train de lui faire des hamburgers à la place. »…..

Publicités

À propos de Michelle Julien

Essayiste, documentariste

Publié le avril 30, 2014, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Fiston préfère les raviolis aux hamburgers, mais il aurait pu le dire plus gentiment. Je fais partie des parents qui ont trinqué, mais jamais sur l’alimentation. Les mots font souvent beaucoup plus mal, disons que ce n’est pas pareil.

    A l’heure actuelle, c’est fout le nombre d’enfants qui se retournent contre leurs parents, bien souvent pour un rien.

  2. dans ce fait-divers, le comportement du garçon est terrible, mais le père… par son attitude, il entretient finalement la violence de son fils…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :